RESTEZ CONNECTÉ

CÉLÉBRITÉ

Wizkid, Davido et Tiwa Savage aident à mettre fin à une unité de Police accusée de crimes au Nigeria

Avatar

Publié

le

La brigade SARS incriminée par des milliers de jeunes Nigérians pour sa brutalité et ses actes d’oppression vient d’être dissoute après plusieurs jours de manifestations dans un grand nombre de villes du Nigeria.

Cette tristement célèbre brigade de police au Nigeria était accusée de viols, enlèvements, séquestrations. Elle ciblait principalement les jeunes et le plus souvent ceux qui se promenaient avec des iPhones et portaient des chaussures coûteuses.

C’est globalement ce qui ressort des témoignages des nombreuses victimes. L’unité est également connue pour harceler les personnes qui ont des piercings, des tatouages, des dreadlocks et des chaînes en or.

C’est quoi le SARS ? A la base cette unité de la police Nigériannne était une «Unité Spéciale Anti-Vol». Mais rapidement elle était devenue le cauchemar de la jeunesse du Nigeria.

Selon les rapports des populations, les agents de cette unité de police se comportaient aussi mal sinon pire que ceux qu’ils étaient censé combattre. Ils montaient des barrages routiers illégaux, effectuaient des interpellations et fouilles illégales, entraient par effraction chez des civils pour des perquisitions et cela sans mandat de la justice.

Un mouvement de protestation a été lancé par les populations et soutenu par plusieurs artistes dont Wizkid, Davido, Tiwa Savage et Mr Macaroni par exemple. Face à la pression de la rue le gouvernement a annoncé la dissolution de la brigade ce dimanche 11 novembre 2020.

La fin de l’existence de cette unité de police est un soulagement pour la jeunesse du Nigeria qui a la chance d’avoir des artistes engagés à leurs cotés dans les moments difficiles.

CLIQUER POUR COMMENTER

COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ON VOIT TOUT EN CONTINUE